Octobre 2021

Depuis le mois d'avril, nous rêvons de retourner sur ce sec qui est une véritable pouponnière pour poissons. Il est peuplé, quasi exclusivement par des individus juvéniles de différentes espèces. Sous un ciel chargé en nuages, nous faisons route à pleine vitesse en direction d'une plongée vraiment unique.

La descente est longue pour atteindre notre but. L'eau est sombre, car le soleil joue à cache-cache avec les nuages. Des particules en suspension défilent rapidement devant le masque. Le fond est pour l'instant invisible. La descente continue, légèrement ralentie par l'air que nous envoyons dans notre gilet, quand soudain nous voyons le fond.

Nous arrivons le long de la roche. Celle-ci est couverte d'une végétation extrêmement dense. Des Gorgones pourpres, des Gorgones jaunes, et entre elles des éponges encroûtantes se disputent l'espace. Devant, le ballet habituel des Anthias. Quelle ambiance ! Les couleurs sont d'autant plus éclatantes que l'eau est sombre.

Nous survolons le fond, roche à main droite. L'eau est de plus en plus obscure. En surface le soleil doit être complètement masqué. Heureusement que nous avons des phares de plongée ! Devant nous une très belle et redoutable Murène est posée sur le fond sans aucune protection. Nullement impressionnée, elle nous regarde venir. L'avant de son corps serpentiforme est constellé de taches jaunes qui se détachent du fond brun sombre de sa peau. Vers l'arrière, le nombre de taches diminue. Nous la laissons vaquer à ses occupations et continuons notre plongée.

Les Gorgones sont, dans cette partie de la roche, énormes. La plupart sont pourpres avec les extrémités jaunes. En regardant vers le haut, la roche se détache sur le bleu sombre et offre à nos regards des nuées de petits poissons. Gorgone après Gorgone, nous avançons vers l'extrémité du sec. Des bancs de poissons composés d'Anthias, de Mendoles ou de Picarels et autres Bogues de petite taille nous font cortège.

Quelques Oursins melon, sont accrochés à la roche. Plusieurs Chapons juvéniles sont disséminé deci delà. Chaque trou abrite un locataire. Dans celui-ci une petite Mostelle, dans celui-là une Holoturie

Le temps passe très vite. Nous devons maintenant songer à remonter. Lentement, nous quittons ce paradis sous-marin, qui coup de palme après coup de palme, s'estompe petit à petit dans le lointain. Nous arrivons, finalement, à la bonne profondeur pour lancer en surface notre parachute. Quelques instant après, le bateau se positionne au dessus de nous et nous fait parvenir un pendeur auquel nous nous accrochons.



La méditerranée est une mer peu profonde et presque fermée. Elle dénote par ses paysages sous-marins. Herbier de posidonie et coralligène sont les deux principaux pôles de sa biodiversité.

La posidonie, couvre 50 % de la superficie des fonds marins. C'est le principal pourvoyeur d’oxygène. Elle sert de pouponnière et de refuge à une faune très variée.

Plus en profondeur, à partir de 20 mètres et au delà, le regard des plongeurs est fatalement attiré par les ondulations des gorgones rouges ou jaunes fixées sur le coralligène. Le coralligène est un autre paysage sous-marin qui est uniquement observé en mer Méditerranée. Il se développe à l’abri d’une forte luminosité et peut tolérer des températures variables et des fluctuations assez importantes de salinité. Sa croissance est très lente moins de 1 mm d’épaisseur par an. Certaines "patates" de coralligène ont plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires d'existence. Différentes espèces d’animaux comme les éponges, les mollusques, les bryozoaires, les crustacés et les poissons se faufilent dans ses cavités.

LE JEAN-CLAUDE

Perdue dans l'immensité bleutée, surgissant du sable, existe une oasis de vie autour d'une roche extraordinaire quelque part entre les îles d'Hyères. Ce sec, sur lequel nous allons plonger pour la seconde fois, est notre destination du jour.

GRATUIT ET SANS INSCRIPTION
Enrichissez les pages de votre site avec notre contenu...

A voir également...

SUIVEZ-NOUS AUSSI SUR...

Carnet de plongée

Il nous permet de sensibiliser à la beauté et à la fragilité des fonds marins hyérois. Il sert aussi, à garder une trace de nos plongées et à échanger sur nos expériences.

Qui sommes-nous ?

Une équipe informelle de passionnés de la mer et de la plongée sous-marine composée d'amateurs et de professionnels désirant partager sur ce site la vie marine exceptionnelle autour des îles d'Hyères.

Nous contacter


Contenu du site https://dive.explo360.fr mis à disposition
selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International
(CC BY-NC-ND 4.0). Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification