Décembre 2020

Nous faisons route vers le sec du Sarranier 3. La mer est agitée. Le vent commence à se lever dans le secteur sud, sud-est. L'avant du bateau mouille de temps en temps. Le ciel nuageux est très bas. L'ile de Porquerolles parait moins accueillante sous cet éclairage.

L'eau est très sombre en ce mois de décembre. Nous nous enfonçons dans le noir. Soudain, la lumière de nos phares accroche le fond de sable blanc et là, comme par magie, la luminosité augmente soudainement.

Trois Serran-Chèvre nous accueillent. Des roches coralligènes se détachent. Des Gorgones rouges et jaunes peuplent le moindre espace de roche. À la limite de la visibilité, un banc de poissons argentés passe rapidement. Un Serran-Chevrette prend la pose devant l'éventail d'une Gorgone.

Dans une forêt de Gorgones, un Chapon est à l'affut. Il est déjà temps d'effectuer notre remontée pour ne pas faire des paliers trop longs dans cette eau à 13°.

La remontée à l'échelle dans une houle bien formée est acrobatique. Heureusement, elle est très bien agencée et offre une bonne tenue au plongeur fatigué et transi.



Une épine dorsale est très venimeuse, la piqure peut même être dangereuse pour des personnes allergiques ou cardiaques.


Le chapon vit sur des fonds de roches depuis 20 mètres et jusqu'à 300 mètres de fond. Pas très vif, il se laisse approcher en plongée.

Il est pêché depuis des siècles. Son corps est doté d’une énorme tête couverte de lambeaux de peau représentant 1/3 de sa taille ! Les yeux sont gros, surmontés d’un tentacule et la bouche est large munie de dents sur les deux mâchoires et la voûte buccale. C'est un champion du camouflage. Il mesure en moyenne 30 à 40 cm mais peut atteindre 50 cm. Un mâle peut peser plus de 2,5 kg

Le chapon chasse à l'affût et se nourrit principalement de crustacés et petits poissons. Il passe le plus clair de son temps immobile, posée sur le fond. Il nage très peu, mais si Il est dérangé, il peut bondir très rapidement avant de s'immobiliser de nouveau sur le fond.

Les sexes sont séparés. La taille, la durée de vie et le taux de croissance diffèrent selon les sexes. La maturité sexuelle est atteinte vers 3 ans. Les mâles sont plus petits que les femelles. La saison de reproduction a lieu à la fin du printemps et en été (mai à août). 

SARRANIER 3

Un jardin de roches coralligènes éparses, dispersées au fond dans le plus grand désordre. Le faisceau de nos lampes éclaire des ombres furtives. Sur le fond, une rascasse nous attend...

GRATUIT ET SANS INSCRIPTION
Enrichissez les pages de votre site avec notre contenu...

A voir également...

SUIVEZ-NOUS AUSSI SUR...

Carnet de plongée

Il nous permet de sensibiliser à la beauté et à la fragilité des fonds marins hyérois. Il sert aussi, à garder une trace de nos plongées et à échanger sur nos expériences.

Qui sommes-nous ?

Une équipe informelle de passionnés de la mer et de la plongée sous-marine composée d'amateurs et de professionnels désirant partager sur ce site la vie marine exceptionnelle autour des îles d'Hyères.

Nous contacter


Contenu du site https://dive.explo360.fr mis à disposition
selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International
(CC BY-NC-ND 4.0). Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification