Décembre 2021

En route vers le site de reproduction des Tritons. Depuis le mois de janvier, nous n'y sommes pas retournés. Nous voulons savoir à quel moment du mois de décembre la reproduction de cette espèce commence. L'équipe est composée de : Carole, Chrystelle et Siu-Kwan, côté féminin et de Jean-Claude, Ange et Jean-Luc côté masculin. Nous allons nous organiser en trois palanquées avec chacun un secteur pour couvrir une large zone. Le temps est nuageux avec des éclaircies, mais l'eau a atteint sa température hivernale soit 13° à 14°.

Avec Siu-Kwan nous basculons et descendons sur la zone que nous allons prospecter. Le fond est constitué de petites roches séparées par du sable. Un banc de poissons, bien fourni, s'étire au-dessus du fond. Il est composé de plusieurs espèces, dont des Sars à tête noire et des Mendoles (ou peut-être des Picarels, il est très difficile de les distinguer). Quelques Gorgones rouges ondulent doucement aux grés des vagues de surface. Elles sont envahies par des Oeufs de roussette complètement concrétionnés. Surement des oeufs de l'année précédente voir plus âgés. Sur la roche, un Oursin diadème a trouvé une faille dans laquelle il s'accroche. Coincé entre deux éponges encroutantes, une petite Langouste balaye l'espace avec ses antennes. Plus loin, c'est une Anémone charnue qui attend patiemment qu'une proie passe à portée de ses tentacules urticants.

Pour l'instant, nous ne voyons aucun Triton seul ou en couple. Nous sommes pourtant sur la roche où l'année dernière il y avait plusieurs couples. Sous un petit surplomb rocheux, une grappe d'oeufs de poulpe est gentiment brassée par la houle de surface sous l'oeil d'une Castagnole. Enfin, un Triton est signalé par la palanquée de Chrystelle et Ange tout au bout de la roche. C'est le seul que nous verrons dans cette plongée. Il est probable que nous sommes là trop tôt dans la saison.

Nous survolons maintenant un espace sableux. Une Vive est aux aguets. Plus loin, une Raie torpille prend la fuite à notre approche. Elle ondule de la queue et nage maladroitement en se heurtant aux obstacles qui jonchent sa route. Elle est observée par des Mendoles. Un bébé Rouget grondin avance sur le sable en agitant frénétiquement ses petites pattes.

La combinaison étanche dans cette eau à 13° est un véritable confort. Le reproche est qu'elle entrave les déplacements. Bien que nous soyons au chaud, il faut quand même songer à remonter pour effectuer nos paliers. Nous reviendrons un peu plus tard dans le mois pour voir si les Tritons sont de retour.



C'est un original le grondin. Original, car il marche sur le fond, mais aussi parce qu'il émet un son grâce à la vibration de sa vessie natatoire d'où son nom. Lorsqu’il est dérangé ou qu’il se sent menacé, il est capable de déployer ses nageoires pectorales, et d'effectuer de courts vols planés. Il apprécie les fonds de sable, de vase ou de graviers.

Il a une grosse tête avec un corps s’affinant jusqu’à la queue. Sa gueule est aplatie comme le bec d'un canard pour pouvoir fouiller le fond. Sa robe est d'un beau  rouge. Ses nageoires ont une belle couleur verte et bleue. Les trois premiers rayons des nageoires pectorales ne sont pas reliés entre eux par une membrane, ils sont utilisés pour la marche sur le fond. Ils servent aussi d'organes sensoriels tactiles.

Il se nourrit essentiellement de petits poissons et de petits animaux trouvés sur les fonds.

La reproduction a lieu de janvier à juin en Méditerranée. Les œufs, puis les larves sont planctoniques . Après cette phase, les juvéniles migrent vers le fond en se rapprochant des côtes.

LES TRITONS

À quel moment les Tritons viennent-ils se reproduire ? L'an dernier, nous avons fait notre première plongée sur ce lieu la dernière semaine de décembre. Les Tritons étaient déjà là et ils avaient pondu. Nous essayons cette année deux semaines avant.

GRATUIT ET SANS INSCRIPTION
Enrichissez les pages de votre site avec notre contenu...

A voir également...

SUIVEZ-NOUS AUSSI SUR...

Carnet de plongée

Il nous permet de sensibiliser à la beauté et à la fragilité des fonds marins hyérois. Il sert aussi, à garder une trace de nos plongées et à échanger sur nos expériences.

Qui sommes-nous ?

Une équipe informelle de passionnés de la mer et de la plongée sous-marine composée d'amateurs et de professionnels désirant partager sur ce site la vie marine exceptionnelle autour des îles d'Hyères.

Nous contacter


Contenu du site https://dive.explo360.fr mis à disposition
selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International
(CC BY-NC-ND 4.0). Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification