ARTICLE

FILMER A 360° POUR LA RÉALITÉ VIRTUELLE
Les meilleures astuces pour filmer des vidéos sous-marines à 360° utilisable en réalité virtuelle.

Que vous soyez novice dans la création de contenu sous-marin ou un vidéaste sous-marin chevronné, cet article vous guidera dans l'élaboration d'expériences de réalité virtuelle plus captivantes et "immergentes".

En règle générale, les mêmes recommandations s'appliquent à la prise de vue vidéo sous-marine et à la réalisation de vidéos sous-marines à 360°. Cependant, il existe quelques paramètres et pratiques spécifiques à la vidéo sous-marine 360°, auxquels même les vidéastes sous-marins expérimentés peuvent être confrontés. Suivez nos conseils afin d'exploiter au mieux chaque plongée.

Balance des blancs

La balance des blancs doit être de 5500K ou de 6500K.

Réglez la balance des blancs fixe sur 5500K où 6500K.

En mode balance des blancs automatique, les caméras à 360° ajustent continuellement la balance des blancs en se basant sur les expositions de tous les objectifs. En raison de la large plage de capture d'image, cela peut entraîner des scintillements lorsque, près de la surface, la lumière joue avec celle-ci par exemple. Dans certains cas, cela peut également provoquer un déséquilibre de la balance des blancs entre les différents objectifs.

Pour éviter ces problèmes, il est recommandé de définir manuellement la balance des blancs sur une valeur fixe. Opter pour une température de couleur plus élevée confère à l'eau une teinte bleutée, mais un réglage excessif peut conduire à une teinte violette indésirable dans l'image. Il est important de noter que la plupart des éclairages vidéo LED sont calibrés sur une température de couleur de 5600K ou 6500K.

Pour des résultats optimaux, nous conseillons de fixer la balance des blancs à 6500K. Cela garantit une vidéo professionnelle en évitant les scintillements et les teintes violettes indésirables à la surface de l'eau. De plus, ce réglage fonctionne bien aussi bien avec la lumière naturelle du jour qu'avec les éclairages vidéo artificiels.

ISO

Limiter les ISO.

Limitez la montée en ISO

Établissez une limite ISO maximale de 400 ou moins pour des résultats optimaux.

La recommandation habituelle pour la vidéo sous-marine consiste à opter toujours pour une exposition manuelle. Cependant, cette approche devient complexe lorsqu'il s'agit de vidéos 360, car il est incroyablement difficile de juger correctement l'exposition pour l'ensemble de la sphère. De plus, l'exposition manuelle devient problématique lors des transitions entre des zones plus claires et plus sombres, comme lors de la captation près d'arches, de surplombs, de murs, de grottes, d'épaves, etc.

L'utilisation du mode Exposition manuelle conduit souvent à des enregistrements partiellement surexposés ou sous-exposés. D'un autre côté, l'enregistrement en mode Exposition automatique peut entraîner des parties de la vidéo présentant un excès de bruit, surtout lorsque la caméra augmente la sensibilité ISO pour capturer des détails dans des profondeurs importantes ou des endroits plus sombres.

Une solution pratique et efficace pour résoudre ce dilemme est d'adopter le mode Exposition automatique avec une limite ISO maximale. Insta360 désigne cela comme la "limite ISO". Cette approche permet à la caméra de choisir l'exposition appropriée en fonction des changements de lumière environnants, en utilisant des algorithmes qui prennent en compte l'ensemble de la sphère. En même temps, elle élimine le risque d'introduire un excès de bruit visuel. La limitation de l'ISO devient ainsi une fonctionnalité essentielle pour toute caméra sous-marine 360.

Eclairage

Position de l'éclairage.

Utilisez des phares vidéo à dôme.

Les éclairages vidéo sous-marins sont munis de ports en verre, disponibles en version plate ou à dôme. Les éclairages vidéo à dôme offrent une couverture plus étendue et des contours plus doux par rapport aux éclairages vidéo classiques équipés de ports plats.

Les ports plats offrent un angle d'ouverture maximal de 90 degrés sous l'eau, produisant un cône lumineux distinct aux contours nets. En revanche, les lumières à dôme présentent un angle beaucoup plus large, dépassant souvent 120 degrés, avec une lumière qui se diffuse graduellement vers les bords. Cette caractéristique facilite l'éclairage d'une zone plus vaste, procurant une illumination douce et agréable.

Cependant, cette diffusion de lumière sur une plus grande surface signifie également une répartition de la luminosité disponible. L'idéal, est d'opter pour des éclairages plus puissants ou d'en utiliser davantage.

Lors de nos essais avec l'Insta360 X3 dans le boîtier Easydive , nous avons constaté que pour éclairer efficacement une scène, il était nécessaire d'utiliser au moins quatre lumières à dôme de 10 000 lumens chacune comme par exemple les Keldan .

équilibrage

Un bon équilibrage est indispensable.

Équilibrage et palmage.

Un défi spécifique lors de la capture vidéo sous-marine réside dans les tremblements de la caméra induits par un mauvais équilibrage de l'ensemble plongeur/matériel et le mouvement des palmes pour progresser.

Équilibrage
L'équilibre est essentiel à n'importe quelle profondeur. La maîtrise du poumon ballast est une condition préalable, mais il est également crucial que votre équipement vidéo soit en flottabilité neutre.

Palmage
Le palmage traditionnel, technique enseignée aux plongeurs récréatifs, n'est pas la bonne méthode pour la capture vidéo, surtout en 360°. Chaque jambe effectuant un mouvement ascendant et descendant, ce mouvement est inévitablement transmis de la hanche à l'épaule, puis au bras tenant la caméra. Le résultat est un léger roulis de la caméra, particulièrement inconfortable à visionner en réalité virtuelle.

Le palmage en brasse (Frog Kick) permet de maintenir les hanches et les épaules relativement immobiles, facilitant ainsi le maintien de la stabilité de la caméra. Cette technique présente également l'avantage d'éviter de soulever du sable ou de la boue, pouvant perturber la vie marine et compromettre la qualité de la prise de vue dans cette zone pour une période prolongée en l'absence de courant.

Approche de la faune

Les bonnes méthodes d'approche de la faune.

Approchez-vous lentement des sujets.

Lorsque vous vous approchez rapidement ou par le haut de la faune sous-marine, vous risquez d'être perçu comme un prédateur, provoquant la fuite de votre sujet. En revanche, une approche lente à son niveau, en évitant tout mouvement brusque et en le laissant venir vers vous, réduit considérablement le risque de perturber l'animal. Cette approche plus calme offre également le temps nécessaire pour observer le comportement de votre sujet qui aura souvent tendance à plonger pour vous éviter. Vous pouvez ainsi sélectionner le meilleur emplacement pour capturer le plan idéal. Dans le cas d'une prise de vue du bas vers le haut, vous pouvez vous avancer vers le sujet, toujours lentement, celui-ci étant moins méfiant lors de ce type d'approche.

Approchez vous !

Il faut être proche des petits sujets.

Vous n'êtes encore pas assez près !

Quelle distance devez-vous maintenir pour obtenir les meilleures prises de vue ? En règle générale, une distance d'environ 1 mètre entre la lentille frontale et le spécimen est idéale pour les petits sujets. Lors de la capture en 360 degrés, l'angle de vue est considérablement plus large que sur la plupart des caméras. Les caméras à 360° offrent un champ de vision de 200 degrés ou plus par objectif, ce qui signifie que les sujets semblent rapidement minuscules lorsqu'ils s'éloignent un peu de la caméra. Cependant, les spectateurs ne peuvent voir qu'une petite partie de la sphère totale, généralement pas plus de 90°. Il est donc essentiel d'être à la fois proche et assez éloigné pour que le sujet reste confortablement visible.

Pour les petits animaux et les plantes, maintenir une distance d'environ 1 mètre entre la lentille frontale et le sujet, au bout d'une perche de 1,60 mètre ou plus, permet de moins perturber le sujet. Pour les plus grands animaux ou structures, une distance d'environ 2 mètres entre la lentille frontale et le sujet semble idéale, car sous l'eau, comme vous le savez déjà, les détails et les couleurs se perdent rapidement avec la distance. En réalité virtuelle, si le sujet est trop proche, c'est-à-dire à moins d'un mètre, il est difficile de réaliser un assemblage précis. De plus, la vidéo est inconfortable à regarder, surtout avec des lunettes de réalité virtuelle. Pour conclure, les caméras grand public offrent une meilleure définition et netteté au centre de chaque lentille, ce qui induit le fait de centrer obligatoirement votre sujet.

Durée d'un plan

La durée optimale d'un plan à 360° est de 20 secondes.

Limitez les mouvements de caméra.

Optez pour une position fixe ou réalisez des mouvements simples et linéaires lors de la capture d'un plan sous-marin.

La règle d'or pour filmer une vidéo sous-marine normale s'applique également à la vidéo à 360° : évitez les secousses de la caméra, effectuez des mouvements lents et maintenez un plan pendant au moins 10 secondes. Cependant, si vous devez utilisez le plan en réalité virtuelle, une durée plus étendue, souvent de 20 secondes, est préférable pour offrir aux spectateurs une opportunité plus ample d'explorer leur environnement.

Attention toutefois, certains mouvements adaptés à la vidéo standard doivent être évités à tout prix en réalité virtuelle. La plupart des personnes peuvent tolérer des mouvements linéaires lents vers l'avant ou vers le haut en réalité virtuelle. Les virages très lents et amples sont généralement acceptables. Cependant, les panoramiques latéraux, les virages serrés, et surtout les mouvements de roulis peuvent provoquer des nausées, même chez les utilisateurs de réalité virtuelle expérimentés. Il est donc recommandé de les éviter autant que possible, en privilégiant les mouvements linéaires pour une expérience de réalité virtuelle plus fluide.

L'un des avantages de la vidéo à 360 degrés est sa capacité à capturer l'intégralité de la sphère. Pour une utilisation plus classique de vos plans à 360°, c'est à dire une utilisation par recadrage dans la sphère, vous pouvez toujours réorienter la vidéo pendant le montage pour mettre en avant un sujet particulier.

Arrière plan

Être en dessous du sujet permet de récupérer la lumière de la surface et de le détacher.

Mettez en valeur l'arrière-plan.

La meilleure position pour la caméra, lors de la capture d'une vidéo sous-marine, est souvent d'être aussi basse que possible, cela contribue à créer une séparation nette entre le premier plan et l'arrière-plan, même en l'absence d'un sujet central évident.

Pour certaines prises de vue, notamment lors de la capture de comportements animaux, la distinction entre le sujet principal et l'arrière-plan est cruciale. Dans ces cas, il est préférable de positionner la caméra de manière à ce que le sujet soit directement devant l'objectif, avec de l'eau claire en arrière-plan pour le mettre en valeur. L'idéal est de le cadrer dans son habitat naturel à gauche et à droite pour fournir un contexte, si cela est réalisable.

Il peut arriver que vous souhaitiez mettre en valeur une zone plus étendue. Il est toujours essentiel de créer une distinction claire entre le premier plan et l'arrière-plan, permettant ainsi au spectateur de savoir instinctivement où diriger son regard. Parfois, un léger ajustement de la hauteur de la caméra ou un déplacement subtil vers un autre emplacement peut renforcer cette distinction.

D'autres éléments visuels importants à prendre en compte sont l'éclairage et la couleur. Les éléments plus lumineux et plus colorés attirent naturellement l'attention, laissant le reste servir d'arrière-plan.

dive.explo360.fr

Conclusion.

Pour obtenir rapidement les meilleurs résultats, voici neuf conseils à mettre en œuvre lors de la prise de vue sous-marine 360/VR :

1. Filmer avec une balance des blancs manuelle.
2. Utiliser une faible valeur ISO.
3. Utiliser un éclairage avec un dôme.
4. Maintenir un bon équilibre.
5. Utiliser le palmage brasse pendant l'enregistrement.
6. Être toujours à la hauteur du sujet ou en dessous.
7. Rester à 1 mètre de distance pour les petits sujets et à 2 mètres pour les gros.
8. Effectuer des mouvements lents et des virages larges avec la caméra 360.
9. Capturer un arrière-plan neutre.

GRATUIT ET SANS INSCRIPTION
Enrichissez les pages de votre site avec notre contenu...

Cette page utilise clic-Méditerranée.Organismes.Identification. En savoir +

A voir également...

SUIVEZ-NOUS AUSSI SUR...

Que proposons-nous ?

Découvrir de manière ludique et interactive la faune et la flore sous-marine méditerranéenne avec des vidéos tournées sur place toute l'année.

Faire "ressentir" à un large public le milieu subaquatique. Apporter la compréhension de la vie sous-marine et de son importance pour l'espèce humaine.

Le plaisir d'apprendre

Pour tous les plongeurs amateurs éco-responsables et autres curieux désirant acquérir les connaissances de base indispensables, nous mettons à disposition, gratuitement, sans inscription, des vidéos interactives, des fiches signalétiques, des jeux de questions-réponses, des articles de fond...

Nos fiches de vulgarisation sur les organismes sous-marins sont rédigées en langue commune, avec pour certaines des anecdotes. Elles sont illustrées d'une vidéo pour vous présenter les espèces en situation et en mouvement, afin de faciliter votre apprentissage et aiguiser votre regard.

Nous contacter


Contenu du site https://dive.explo360.fr mis à disposition
selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International
(CC BY-NC-ND 4.0). Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification